L’actualité d’Esku Pilota

Tournoi SOGECA – Trinquet Saint André – Bayonne : finale

Jeudi 28 septembre

Monce-De Ezcurra

40

Vincent Elgart – Bixente Garat

33

LARRALDE ET AMULET SACRÉS À GARINDEIN

Peio Larralde et Antton Amulet se sont imposés en finale du tournoi de Garindein, non sans devoir batailler face à Mathieu Ospital et Ximun Lambert. Alors qu’ils avaient pris un très bon départ (10-6 ; 16-8 ; 24-9), Larralde et Amulet ont eu une baisse de régime, dont Ospital et Lambert ont profité.

Ils ont engrangé sept points d’affilée pour revenir à 16-24. Pas assez pour espérer égaliser. Ils n’ont toutefois rien lâché jusqu’au dernier point et Larralde et Amulet ont dû batailler sur chaque point pour essayer de l’emporter. Menés 29-20, Mathieu Ospital et Ximun Lambert marquaient de nouveau une série de points pour revenir à cinq points de Larralde et Amulet (29-24).

Mais ces derniers repartaient de plus belle pour creuser de nouveau l’écart (35-25) notamment grâce à deux buts gagnants et un point fini au xilo de Larralde (il a inscrit dix buts gagnants au total). Au bout de plus d’une heure et quart de jeu, Peio Larralde et Antton Amulet ont finalement remporté la partie 40-29.

Interview d’Antton Amulet : 

INCHAUSPÉ-DUCASSOU COSTAUDS FACE À LARRALDE-AMULET

Alexis Inchauspé et Baptiste Ducassou ont remporté le tournoi de Mendionde, ce lundi 18 septembre, face à Peio Larralde et Antton Amulet. Ces derniers n’ont jamais réussi à égaliser de la partie et ont surtout payé leur mauvaise entame de partie. D’entrée, Inchauspé et Ducassou ont pris les devants pour laisser leurs adversaires sur le carreau (10-1 ; 15-4 ; 18-5).

A la mi-partie, Larralde et Amulet ont profité d’un moment de moins bien de leurs adversaires pour réduire l’écart et tenter de recoller au score (18-11). En vain. Inchauspé et Ducassou restaient droits dans leurs bottes et continuaient sur leur lancée (21-11 ; 23-13). Larralde et Amulet engrangeaient de nouveau quelques points pour revenir à quatre points de leurs adversaires (24-20) mais chaque point marqué leur demandait patience et efforts. A l’arrière, Ducassou était impeccable en défense, aussi bien au fond, à droite, qu’au filet. A l’avant, Inchauspé aussi défendait parfaitement le premier filet. Si bien que quand Amulet fit une faute à 24-20, Inchauspé et Ducassou en profitèrent pour repartir de plus belle (30-20).

Les perdants du jour ont tout de même résisté jusqu’à la fin pour inscrire encore quelques points. Victoire 40-28 et un septième titre dans les tournois d’été pour Baptiste Ducassou.

En lever de rideau, Mickaël Darmendrail s’est imposé 40-39 face à Hervé Bonetbelche, après une partie disputée où chacun a pris l’avantage et creusé l’écart à un moment de la partie. Darmendrail qui menait au début s’est laissé surprendre par Bonetbelche qui finalement n’aura pas tenu jusqu’à la fin.

Larralde-Amulet et Inchauspé-Ducassou en finale à Mendionde

Les deux demi-finales du tournoi de Mendionde auront été disputées mais dans deux styles différents. La première, opposant Larralde et Amulet à Ospital et Guichandut, a rapidement tourné à l’avantage des premiers (10-6 ; 19-10). Mais ces derniers ont dû s’accrocher sur chaque point car en face Ospital et Guichandut ne lâchaient rien, même si les points tournaient majoritairement en faveur de leurs adversaires.

A la mi-partie, ils revenaient tout de même à deux points (19-17). Pas assez pour faire douter Larralde et Amulet qui repartaient de plus belle (24-20 ; 28-20). Alors qu’ils menaient 38-23, Larralde et Amulet ont un peu accusé le coup sur la fin, laissant revenir Ospital et Guichandut 38-27. Leur avance était telle qu’ils ne se sont pas fait peur et ont finalement conclu la partie 40-27 en un peu plus d’une heure dix.

L’autre demi-finale, en revanche, a été beaucoup plus serrée, surtout sur la fin. Inchauspé et Ducassou, opposés à Bielle et Bilbao, ont mis un peu de temps à rentrer dans la partie. Ce qui a permis à Bielle et Bilbao de prendre une bonne avance (11-5). Ils se sont laissés rattraper une première fois à 11 partout puis 13 partout et ensuite repris l’avantage pour creuser l’écart (20-14 ; 22-15). Bien décidé à poursuivre ce tournoi, Baptiste Ducassou a mis les bouchées doubles et Alexis Inchauspé a gêné Bilbao au but (il en a inscrits huit au total). Résultat des courses, Inchauspé et Ducassou revenaient à deux points de leurs adversaires (25-23).

Les choses sérieuses commençaient alors pour Bielle et Bilbao qui devaient encore tenir quinze points pour l’emporter. Inchauspé et Ducassou égalisaient une nouvelle fois à 27 partout puis les deux équipes prirent chacune leur tour l’avantage jusqu’à 32 partout. Fini de rigoler. Baptiste Ducassou logeait la pelote au filet du fond pour reprendre l’avantage. Et ne plus le perdre. Déchaîné, l’Itsasuar se ruait sur toutes les pelotes et les ramenait toutes. De quoi dégoûter ses adversaires. Bielle et Bilbao tentaient tout de même de s’accrocher mais ils se sont inclinés 40-35. La finale se jouera lundi à 18h30.

MONCE ET DUCASSOU ONT BATAILLÉ CONTRE WALTARY-GUICHANDUT

Antton Monce et Baptiste Ducassou ont dû s’employer ce mercredi 13 septembre pour venir à bout de Waltary Agusti et Peio Guichandut en finale du tournoi de Sare. Devant un public en feu, les quatre joueurs ont montré un beau spectacle jusqu’au dernier point.

Tout au long de la partie, Waltary et Guichandut ont mené les débats, sans jamais vraiment réussir à s’échapper. Dix égalisations dans toute la partie et une bataille qui aura duré plus d’une heure. Jusqu’à la mi-partie les équipes faisaient un vrai chassé-croisé sans vraiment s’échapper au score. Ce sont finalement Waltary et Guichandut qui ont repris l’avantage à la mi-partie (20-17).

Mais Monce et Ducassou ne lâchaient rien et restaient quelques points derrière (22-26) en attendant le bon moment pour égaliser (26-26). Et c’était reparti pour le chassé-croisé (29-29 : 30-30). Cette fois, ce sont Monce et Ducassou qui ont pris les devants tandis que Waltary et Guichandut accusaient le coup (38-31).

La partie semblait pliée mais Waltary et Guichandut ont sorti une belle palette de coups pour remonter petit à petit (but gagnant, xare, attaques à droite…). Tant et si bien qu’ils égalisaient à 38 partout. Ce sont finalement Monce et Ducassou qui l’ont emporté 40-38 grâce à un peu de réussite.

Interview de Baptiste Ducassou :