L’actualité d’Esku Pilota

LA DERNIÈRE DE L’ANNÉE POUR BIELLE/AMULET.

Le tournoi Biper Saria a connu son épilogue, ce samedi au trinquet Ezpela à l’occasion des traditionnelles fêtes Estebestak.

La partie opposant les duos Bielle Amulet et Etcheverry Bilbao aura connu deux phases. La première relativement équilibrée ou les deux équipes alternaient le bon et le moins bon, ce premier tour de chauffe va durer jusqu’au quinzième point. A partir de là, le tandem Bielle -Amulet prenait le jeu à son compte et se détachait très nettement. La stratégie des rouges était claire : enchaîner de longues planches, éviter de donner de trop belles munitions à Etcheverry et Bilbao et fournir de bonnes pelotes à Bielle qui se chargeait de trancher le point à l’avant, rôle que le plus jeune des deux Arrosatars affectionne par dessus tout.

Au final, le score est sans appel 40-24, et permet à Bielle de gagner sa sixième txapela au pays de l’or rouge, la première pour Amulet.

A noter, la très bonne partie d’Antton Amulet qui revient en forme au bon moment, nul doute que si l’Amikuztar conserve cet état de forme, il sera un véritable outsider pour les prochaines échéances.

tournoi Biper Saria

LES INTERVIEWS

Interview Antton AMULET

Interview Hervé ETCHEVERRY

Interview Christophe SORHONDO

Dernière finale de l’année à Espelette.

TRINQUET EZPELA D’ESPELETTE

FB_IMG_1450788207145

Bixintxo BILBAO aura à coeur de bien finir cette année 2015.

ANGLET : LA BELLE FÊTE RÉUSSIE D’ESKU PILOTA LAGUNAK


2015-12-12 -(13) Haiz Pean ()154
L’édition 2015 de la fête annuelle d’Esku Pilota Lagunak qui réunit les pelotazale du club des supporters, les partenaires ainsi que des personnalités locales a été une véritable réussite.
D’abord parce que le très nombreux public qui a rempli ce magnifique complexe sportif a, d’une part, admiré les jeunes espoirs entrainés par Pampi Laduche, et d’autre part, s’est régalé devant la victoire étonnante de la paire Ospital/Amulet face aux vainqueurs de la Coupe du Monde 2015 au Mexique, Garatea/Luquin. Il faut dire que le jeune Mathieu Ospital était déchainé et a réussi à imposer un jeu varié et puissant, terminant souvent des points avec talent et opportunité. Une belle partie qui restera dans les têtes.
Ensuite, parce que la générosité du buffet Oteiza/Pariès/Onetik/Caves Vincent a rassasié les plus voraces ! Les conversations se sont poursuivies tard dans la nuit….
À noter que les dames n’avaient pas été oubliées et que des soins de beauté avaient été offertes gratuitement avant la partie par Aurore Brusque-Prieur (Eneakara), que les trois champions 2015 Ducassou/Bilbao/Larralde ont reçu un cadeau de la parte d’Etpm et que l’association Esku Pilota s’est vu remettre un défibrillateur de la part de l’association Coeur des Jumeaux.
Le président Lilou Echevarria a profité de l’occasion pour renouveler sa confiance dans la convention signée avec Esku Pilota « qui avait remis la pelote dans de nombreux villages en remplissant les trinquets ».
SUPER PRESTIGE AU GARAT : LES JEUNES EN DIFFICULTÉ

DSC_3515

DSC_3534

DSC_3487

Ce lundi au Trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port, de nombreux pelotazale avaient tenu à assister à deux parties qui opposaient des anciens à des plus jeunes : Thierry Harismendy à Antton Monce Ondars et Ximun Lambert à Mathieu Ospital.Et ce sont les plus expérimentés qui ont largement emporté les débats, Harismendy (40 à 30) après des échanges bien disputés et Lambert (40 à 13) qui, dans un jour de gloire, semblait bien seul sur la cancha… Les plus jeunes ont semblé avoir été mis en difficulté soit pour un problème physique (Monce) soit par un désarroi lié à un manque d’expérience et des placements hasardeux (Ospital). Les « vieux » lions seront opposés à Larralde et Bilbao la semaine prochaine… Une autre histoire peut-être.

VILLEFRANQUE : LARRALDE/BILBAO GAGNENT UNE BATAILLE DIFFICILE

MILAFRANKA FINALA-75

LA VIDEO DE LA PARTIE :

Belle finale ce dimanche du trophée Eskulari Pilota de Villefranque où les favoris l’ont emporté après une beau combat : Inchauspé/Harismendy ont en effet opposé une belle résistance aux champions de France Larralde/Bilbao pour le bon plaisir des pelotazale présents. Peio et Bixintxo ont toutefois fait preuve qu’ils étaient les meilleurs et n’ont pas douté quand il s’est agi de gagner cette finale (40 à 23).

L’INTERVIEW DE BIXINTXO (euskaraz) :

L’INTERVIEW DE PEIO :