MACAYE : OSPITAL ET BILBAO VAINQUEURS D’UNE BELLE FINALE

DSC_3232

DSC_3297DSC_3278

 

Mercredi après-midi, les nombreux pelotazale qui s’étaient donné rendez-vous au demi-trinquet de Macaye pour la finale du tournoi du village n’ont pas été déçus : la partie a tenu les promesses de l’affiche, Ducassou/Bonebelche contre Ospital/Bilbao. Ducassou qui jouait devant pour une fois a tout essayé pour perturber la fougue du jeune Ospital et le calme du talentueux Bilbao. Derrière lui, Hervé Bonebelche, bien conseillé par son mentor, a eu toutefois du mal pour répondre à la force de Bixintxo et pour déjouer les coups bien ajustés de Mathieu. Le champion du monde qui avait été honoré la veille dans son village d’Itxassou a du s’incliner devant les rouges endiablés après un début un peu lent (1/6, 10/9, 20/12, 30/22 puis 40 à 31). Le nombreux public de Macaye a été ravi de cette belle partie qui confirme la classe de Mathieu Ospital et le retour au premier plan de Bixintxo Bilbao.

L’interview de Bixintxo :

ITXASSOU REND HOMMAGE À BATTITE DUCASSOU, SON CHAMPION DU MONDE

DSC_3197

 

DSC_3156DSC_3144

 

Émouvante cérémonie d’hommage à Battite Ducassou mardi soir au trinquet Balaki d’Itxassou : le village labourdin voulait lui dire combien il était fier de celui qui vient de remporter la Coupe du Monde en main nue à Mexico. Le maire Roger Gamoy a évoqué l’enfance du champion en rappelant le rôle des éducateurs qui transmettent toujours la passion de la pelote. Et de saluer le champion itxasuar qui est devenu « une référence et un modèle pour tous les jeunes d’aujourd’hui » avant de lui remettre un makila d’honneur. Lilou Echeverria, président de la FFPB, a reparlé de cette belle finale mexicaine dont le dernier point restera dans les annales. Toute sa famille, ses copains de la cancha et beaucoup d’amis avaient tenu à être présents pour également participer à cet hommage unanime. Aupa Battita !

BAIGORRY : À LARRALDE/ de EZCURRA LE TOURNOI 2015 !

image

Dimanche matin, ce fut une belle finale, tout le monde en conviendra : le tournoi de Baigorry a été enlevé de main de maître par la paire Larralde/de Ezcurra face à Bielle/X. Lambert (40 à 34). Peio a naturellement donné le meilleur de lui-même à l’avant en assurant 8 buts contre 6 à Philippe Bielle. Et Pascal de Ezcurra a bien secondé son avant redoutable en lui offrant sa technique et son approche classique. Un bon cru pour ce tournoi 2015 de Baigorry qui se joua avec des températures estivales.

TOURNOI DE MACAYE : BELLE FINALE EN PERSPECTIVE MERCREDI

 

DSC_3091

DSC_3130

Devant une belle chambrée et dans une ambiance estivale, les demi-finales du tournoi de Macaye ont connu samedi soir un beau succès : d’abord parce que Battite Ducassou a, une nouvelle fois, fait étalage de tout son talent mais ce coup-ci, à l’avant ! D’ici que cela lui donne des idées…. Même si l’on sait qu’en demi-trinquet c’est devant qu’il aime jouer alors qu’en trinquet, il se sent plus à l’aise à l’arrière. Avec Hervé Bonebelche, il n’a pas tremblé devant L. Lambert et A. Amulet (40 à 24). L’autre demi-finale a été plus disputée même si le score ne le reflète pas totalement. Ospital/Bilbao ont gagné devant Etcheverry/Harismendy 40 à 28 ; le public s’est régalé sur plusieurs points où les plus expérimentés ont mis à mal la fougue de leurs jeunes adversaires. Belle finale en perspective mercredi à 17H.

COUPE DES CHASSEURS : OSPITAL/PALOMES ONT SORTI LES FUSILS !

DSC_3004

La finale de la Coupe des Chasseurs, chère à Edouard Mayté, avait attiré la foule des pelotazale lundi soir au Trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port. Après une riche garbure et un ragout de chevreuil servi au mur à gauche, la partie s’annonçait intéressante avec notamment à l’avant la confrontation de deux jeunes prometteurs, Mathieu Ospital et Mikel Darmendrail. Après le dernier point, et même avant, il fallut bien se ranger à l’évidence : Ospital a définitivement intégré la cour des grands et aidé par son arrière Palomes, vaillant et opportuniste, il a écrasé cette finale par sa classe, sa vista, sa force et son intelligence. Bien préparé par Pampi, Mathieu a indiqué à Mikel Darmendrail le chemin qu’il lui reste à faire pour le rejoindre dans l’élite. À l’arrière, Amulet n’a pas trouvé ses marques et Palomes a été porté par un score sans appel (50 à 16). Pas de suspense d’ailleurs puisque le tableau a affiché : 10/2, 20/7, 30/11, 40/16 puis 50/16). Pour cette Coupe des Chasseurs, les rouges ont été plumés sans pitié ! (Photos : les joueurs et Mathieu Ospital avec sa famille).

TOURNOI DE BIDART : LARRALDE ET GUICHANDUT COMME DES ALL BLACKS !

1-008

Impressionnants ! Ce fut l’adjectif le plus employé après la finale du tournoi de Bidart samedi soir, remportée facilement par Peio Larralde et Peio Guichandut devant Mikel Gonzales et Bixintxo Bilbao (40 à 19). À l’image des rugbymen néo-zélandais qui quelques minutes après,  allaient mettre une dérouillée aux Français ! C’est vrai que ce demi-trinquet convenait plus à Larralde qui pouvait ajuster des buts à mi-hauteur alors que Guichandut prenait du plaisir à lever les pelotes encore davantage. C’est vrai aussi que l’avant d’Hegoalde n’était pas dans un jour favorable et que Bixintxo n’a pas fait montre de son énorme potentiel (Le petit doigt cassé de sa main gauche le ferait-il toujours souffrir ?). De toute façon, les blancs ont joué comme des All Blacks de la cancha et méritent tous les éloges. On peut déjà affirmer que Guichandut fera partie des grands lorsqu’il quittera le statu amateur pour rejoindre l’Elite Pro. Les 300 personnes présentes à la finale de ce premier tournoi de Bidart, comme celles présentent aux demi-finales, sont reparties heureuses de revoir la main nue dans ce complexe de Kirolak (Photo Manu Amado).

BIDART : M. GONZALES/BILBAO ET LARRALDE/GUICHANDUT EN FINALE SAMEDI

DSC_2856

     DSC_2848DSC_2881

Deux belles demi-finales jeudi soir à Bidart pour un premier tournoi devant une belle chambrée au complexe Kirolak. Dans la première, la paire Waltary/Amulet qui était passé en tête à mi-parcours (20 à 15) a été dépassée par un Bilbao en diesel ce soir là (« difficile de s’adapter à ce sol glissant et rapide ») et un Mikel Gonzalez boosté par son arrière qui l’a encouragé toute la partie. Le point d’égalisation à 8 valait à lui seul le déplacement par sa longueur et la variété des coups que ces deux belles équipes nous ont montrés. Autre égalité à 30 avant l’envolée finale des blancs qui avaient enfin mis le turbo. Dans l’autre demi-finale, il n’y a pas eu photo même si le sursaut d’orgueil à la fin de Elgart/de Ezcurra nous a offert les plus beaux points de la partie. Larralde impérial sans forcer et Guichandut fougueux et heureux de jouer semble-t-il avec le prince des avants ont fait une belle impression. Il seront difficiles à battre samedi. Évidemment il y aura Bilbao en face : alors les paris sont ouverts ! Tous à Kirolak samedi à 18h pour la réponse finale.

 

LOHITZUN : RETOUR GAGNANT DE WALTARY DANS UN TRINQUET ARCHICOMBLE

LOHITZUN

C’est dans le trinquet Elgaine archicomble que Waltary/ Guichandut ont battu dimanche en finale de ce tournoi de Lohitzun Elgart/de Ezcurra sur un score sévère (40 à 20) qui ne reflète pas tout à fait la belle bagarre de cette partie. Il faut dire que le Cubain de Biarritz a fait un retour tonitruant sur les canchas en imposant sa puissance. Le succès a été total pour ce tournoi qui a attiré la foule des grands jours dès les demi-finales : les organisateurs ravis et le public enchanté en redemandent !

TROPHÉE TXAPELDUNAK ANGLET : LARRALDE/BILBAO AVEC AUTORITÉ

DSC_2768

Peio Larralde et Bixintxo Larralde ont bien confirmé samedi soir à Anglet qu’ils sont actuellement les plus forts sur la cancha et que même une équipe aussi redoutable que Xala et Battite Ducassou ne pouvait pas entamer leur suprématie et leur confiance. Rares sont cependant les pelotazale qui pensaient que les jeunes champions de France en titre allaient écraser aussi rapidement leurs adversaires en déroulant sans opposition réelle lors des 20 derniers points (40 à 18). Il faut dire que Larralde fut de nouveau redoutable au but, que Bilbao fit éclater sa force et sa souplesse – mais ce n’est pas un pelotari, c’est un danseur, disait une dame charmée – et que Xala ne trouva jamais ses marques dans un trinquet où on l’a deviné presque paumé, cherchant positionnement et distances. Le cœur était là mais la tête était restée en Hegoalde. Autant la chimie entre Peio et Bixintxo réagit parfaitement, autant Yves et Battite n’ont pas su trouver la recette ce samedi soir devant beaucoup de monde venu admirer les champions à Anglet pour ce premier trophée Txapeldunak. On rêve d’une revanche avec un Xala mieux préparé à ce type de défi.

L’INTERVIEW DE LARRALDE ET BILBAO :

   

 

LA VIDEO DES CINQ DERNIERS POINTS :

 

 

 

 

FINALE TOURNOI DE GARINDEIN : VICTOIRE DU DUO BIELLE/DUCASSOU

 

FINALE TOURNOI DE GARINDEIN
La finale de cette dixième édition du tournoi Souletin qui s’est déroulée dans ce beau trinquet Urrupean aux parois de verre n’a laissé guère de suspens tant la domination du duo Bielle/Ducassou fut totale malgré la défense d’un Thierry Harismendy accrocheur et déterminé pour ne pas céder et la vivacité du jeune Mathieu Ospital à l’avant qui affrontait les cadors du circuit dans cadre de cette finale, ce qui était pour lui une « première ».
Dès l’Angélus le duo « rouge » avait pris l’ascendant (13-6) pour accentuer régulièrement son avantage : 21-9 puis 26-13, 35-17 sous l’impulsion d’un Battite Ducassou ramenant quasiment toutes les pelotes et   Philippe Bielle efficace au but (9 buts). A l’heure effective de jeu la « messe était dite » sur un score de 40-20.