GRANDE SEMAINE : ETCHETO/ARBELETCHE CHAMPIONS SENIORS FRONTON

David Etcheto et Julien Arbeletche ont été sacrés champions de France fronton seniors dimanche à Cambo après deux heures d’échanges variés tels que ce type de jeu en offre traditionnellement. Le duo Irisartarrak est venu à bout de Emmanuel Etchemendy/Benat Maitia (Noizbat) 30 à 21 : les Haspandars ont terminé épuisés physiquement et mentalement, Etchemendy perclu de crampes ne pouvant venir au secours de son équipier alors qu’ils étaient revenus 21 à 19.
Magnifique prestation de main nue en fronton de la part des joueurs d’Irissarry et d’Hasparren.
Auparavant, les cadets de la Goizeko, Malik Niang et Mikel Ibanez avaient enlevé la finale cadets devant Tom Detxemendy et Thibault Bidart de Uhaldean Bardos 30 à 20.

ARBONNE : INCHAUSPÉ/BILBAO APRÈS UNE PARTIE DISPUTÉE

IMG_0242-mod Partie très disputée samedi au Bil Toki de Arbonne devant un nombreux public. Après une belle domination de la paire Inchauspé/Bilbao qui eut jusqu’à 12 points d’avance, Bielle et De Ezcurra reviennent fort au score pour échouer de près à la fin de cette partie.

FRONTON D’ESPELETTE

 

Partie en fronton à Espelette devant un très nombreux public. Bonetbelche/Çubiat vainqueurs 30 Laduche/Elissalde 24

IMG_0238

MASTERS : Peio LARRALDE/Juan MTZ DE IRUJO, ROIS DE BAYONNE !

DSC_1529

L’EXPÉRIENCE ALLIÉE À LA JEUNESSE A GAGNÉ LE MASTERS DES FÊTES

Il n’y as pas eu de bataille comme celle que certains parieurs avaient imaginée. La solidité et l’expertise de Juan Martinez de Irujo a permis à Peio Larralde de s’exprimer pleinement aussi bien aux buts qu’aux volées opportunes qu’il ne s’est pas privé de frapper avec force et intelligence. D’autant que Waltary n’a pas réédité ses tirs d’arbalète de la demi-finale, se trouvant aussi mal en point quand il s’agissait de finir un ttantto ou même d’assurer un renvoi de but. Ducassou, un peu décontenancé, perdait confiance et avouait au tambour du fond : « La pelote m’échappe ». Victoire logique (40à 24) de la paire inédite imaginée par Jean-Marie Maillaro, maitre de cérémonie dans un Trinquet Moderne bourré (sans jeu de mots évidemment) et chauffé à blanc (et rouge) !               Hommage à Patrick de Ezcurra et Angelus ont ponctué cette belle matinée dont on se souviendra.

Quant à Peio Larralde qui ajoute un nouveau titre à son palmarès après celui de Champion de France 2015 en équipe, il fait un bond significatif au classement ETPM des pelotaris (voir en bas à droite), … classement toujours dominé par Battita Ducassou.

En lever de rideau, Peio Guchandut a battu avec autorité et sérieux Peio Ospital 40 à 25. La relève arrive.

Guchandut

L’INTERVIEW DE PEIO LARRALDE :

 

LA VIDEO DES 5 DERNIERS POINTS :

DSC_1574

FINALE MASTERS : CE SERA LARRALDE/DE IRUJO CONTRE WALTARY/DUCASSOU

DSC_1295

 

Drôle de demi-finale des Masters de Bayonne ce jeudi soir au Trinquet Moderne : ceux qui étaient menés largement l’ont emporté après une remontée exceptionnelle à mettre notamment sur le compte de buts/coups de fusil que Waltary a réalisés dans un sursaut d’orgueil attendu  par ses supporters depuis plusieurs mois…  Ses détracteurs parleront de partie sans grand intérêt, les échanges ayant été réduit au strict minimum… Les battus, Inchauspé/Bilbao, étaient pourtant bien partis (20 à 4) mais la sureté de Ducassou et la révolte de Waltary ont eu raison de leur fougue vite éteinte (40 à 25). La finale contre Larralde/de Irujo s’annonce explosive.

En lever de rideau, Mathieu Ospital qui s’est vite remis d’une pelote reçue en pleine tête n’a fait qu’une bouchée de Migueltorena (40 à 12) et rencontrera Peio Guchandut en finale.

DSC_1214

L’interview de Battita Ducassou :

La video des 5 derniers points :

 

MASTERS BAYONNE : LARRALDE/MTZ DE IRUJO SÉRIEUX PRÉTENDANTS À LA VICTOIRE

DSC_1155

DSC_1102

Beaucoup de monde pour la première demi-finale du Masters des fêtes de Bayonne qui opposait mercredi soir Peio Larralde et Juan Martinez de Irujo à Philippe Bielle. Les premiers ont gagné 40 à 31. Victoire peu contestée tant la paire inédite a fait cavalier seul, se posant en candidat sérieux pour la finale de dimanche, en ce même Trinquet Moderne qui annonce déjà « lleno ».

En lever de rideau le jeune Peio Guchandut a fait une belle impression en s’imposant devant Olçomendy.

À noter que pour fêter l’événement, Irujo avait fait le choix d’un maillot rouge qui allait très bien avec le maillot blanc de Peio…

 

Interview de Peio Larralde :

 

LA VIDEO DES 5 DERNIERS POINTS

 

Tournoi d’Amikuze :
l’hommage des joueurs à Patrick de Ezcurra

Tournoi d'Amikuze(1) Tournoi d'Amikuze
Les finalistes du tournoi d’Amikuze, Bixintxo Bilbao, Vincent Elgart, Laurent Lambert et Battita Ducassou ont rendu hommage mardi à leur ami pilotari Patrick de Ezcurra disparu la veille.
Ils portaient à leur épaule un ruban noir et ont participé avec le nombreux public à une minute de salut amical en mémoire de Patrick.

Adieu Patrick eta milesker !

Une épouvantable nouvelle est tombée ce lundi après-midi : notre ami Patrick de Ezcurra a choisi d’arrêter la partie et de quitter la kantxa.

Tous ses amis pilotari et pelotazale sont totalement désemparés et tristes devant le vide qu’il laisse soudain.

Le grand champion, l’homme généreux et attentif, l’ami fidèle nous manquera. On se rappellera, entre autres, cette jolie phrase qu’il aimait répéter, lui, l’entraîneur des jeunes, avec Pampi :

« La pelote, c’est un sport individuel qui devient collectif. »

A ses parents, Jean-Baptiste et Hélène, à sa femme et à son fils, à son entourage familial et amical, l’association Esku Pilota adresse, dans ces circonstances dramatiques, tout son support affectueux.

HOBERENAK : PHILIPPE BIELLE ET BAPTISTE DUCASSOU AVEC AUTORITÉ

bielle ducassou

Le premier point, long et indécis,  de la finale du tournoi Hoberenak au trinquet d’Arcangues promettait un suspense certain. Et puis la force et l’autorité de la paire Bielle/Ducassou sont rapidement venus à bout des efforts non aboutis de Larralde/X. Lambert qui sont pourtant revenus à deux points après une série impressionnante de buts de la part de Peio.

40 à 27 : un score, somme toute, logique qui marque le retour au premier plan du numéro un au classement Esku Pilota, Baptiste Ducassou.

L’INTERVIEW DE BAPTISTE DUCASSOU :

LA VIDEO DES CINQ DERNIERS POINTS :
         

FÊTES D’AMOTZ : ELGART/LAZCANO VAINQUEURS DEVANT UN NOMBREUX PUBLIC

amotz

 

Vainqueurs du trophée des fêtes d’Amotz 40 à 26 face à Antton Monce et Marc Saldubehere, les Bixente Elgart et Lazcano méritent leur belle victoire acquise devant un très nombreux public. Partenaires, organisateurs et pelotazale ont été très contents de ce tournoi qui devient, chaque année, de plus en plus important.

INTERVIEW DE BIXENTE LAZCANO :