Waltary Agusti et Peio Guichandut n’ont pas pu faire le doublé, aux Masters de Bayonne. La faute à Mathieu Ospital et Baptiste Ducassou, en très grande forme aussi bien en demi-finale qu’en finale. Les deux vainqueurs du jour ont joué sérieusement du début à la fin et ont rapidement fait la différence en étant irréprochables en défense, et beaucoup plus offensifs que leurs adversaires. Tel un rempart, Ospital- Ducassou ont contré le but de Waltary en s’avançant tous les deux sur la ligne. La stratégie a payé puisque le Cubain n’a inscrit que trois buts gagnants contre dix pour Ospital.

Les champions de France et tenants du titre n’étaient pas dans un grand jour. A l’avant, Waltary n’arrivait pas à trancher les points comme à son habitude et Peio Guichandut, très sollicité pendant la partie, jouait plus souvent en défense qu’en attaque. Les deux joueurs n’ont pas trouvé la solution face à Ospital- Ducassou qui se sont imposés 40-19. Un score qui ne reflète toutefois pas la partie. Waltary- Guichandut se battaient sur beaucoup de points mais n’arrivaient pas à les conclure.

Mathieu Ospital remporte ainsi son premier titre à Bayonne dès sa première finale. Baptiste Ducassou, lui, ramène un second titre à la maison. Titre après lequel il courait depuis 2014. La joie passée, les deux joueurs vont devoir se reconcentrer directement pour le tournoi de Cambo. Les demi-finales se jouent ce mercredi (Ospital- Iturbe c/ Bielle- Bilbao) et jeudi (Inchauspé- Ducassou c/ Lambert-Lambert).

Interview de Baptiste Ducassou

 

Interview de Mathieu Ospital