Waltary Agusti et Peio Guichandut se retrouvent pour la deuxième année consécutive en finale des Masters de Bayonne. Ils ont battu assez facilement Peio Larralde et Aimar Olaizola 40-25. Pour autant, leurs adversaires ont résisté autant qu’ils ont pu. À l’avant, Peio Larralde a reculé un maximum pour soulager Aimar Olaizola et a pris de nombreux buts de Waltary à la volée. Des efforts qui ont permis de finir sur un score honorable. ll faut dire que le pilotari d’Asegarce n’a eu que très peu de temps pour s’habituer au jeu du trinquet. Remplaçant au pied levé d’Urrutikoetxea, Olaizola n’a pu faire que trois entraînements avec son coéquipier.

La victoire de Waltary- Guichandut est tout de même logique. Les champions de France en titre se connaissent parfaitement et ont rapidement mis en place la stratégie la plus appropriée dans ce genre de situation : jouer sur le joueur le moins fort. Comme a son habitude, le Cubain a aussi fait la différence au but pour faire respirer son équipe et arriver le plus frais possible pour la finale de dimanche.

Waltary- Guichandut attendent désormais leurs adversaires : Ospital- Ducassou ou Etchegaray- Bilbao. Une deuxième demi-finale qui sera sans aucun doute bien plus relevée et disputée ce jeudi soir. En lever de rideau, Alcasena-Sanchez se sont imposés difficilement 40-35 contre Maiz-Laffitte.