L’actualité d’Esku Pilota

Baptiste Ducassou forfait pour la liguilla

Blessé à un doigt lors de la finale du Super Prestige (frature), Baptiste Ducassou ne peut se présenter pour la liguilla des championnats de France en individuel.

Il sera remplacé par Ximun Lambert.

Nouvelle organisation et vœux pour 2018

L’année 2017 a été particulièrement riche en événements sportifs avec un nombre de parties disputées à un niveau jamais atteint à ce jour, montrant ainsi toute la vitalité et le
dynamisme de votre sport préféré.
Ce début d’année, une nouvelle organisation sera mise en place par ESKU PILOTA avec une Equipe qui conserve l’esprit et le but dans lesquels notre Association s’est engagéedepuis sa création tout en développant non seulement le nombre de parties et tournois du circuit Elite Pro, mais également en priorisant la détection de nouveaux jeunes joueurs pour leur assurer formation et perfectionnement. C’est cela l’avenir de la pelote à Main Nue et il faut que tous les acteurs de la discipline en soient non seulement convaincus mais qu’ils apportent à leur niveau la pierre à l’édifice…. 
C’est pourquoi ESKU PILOTA a besoin de Vous, Joueurs, Dirigeants, Clubs ou Associations Sportives, Partenaires Privés et Institutionnels. Pour cette nouvelle année nous comptons plus que jamais sur votre soutien pour que « Notre Pelote » brille encore plus dans le ciel du sport en Pays Basque !

L’Equipe d’ESKU PILOTA vous souhaite une bonne et heureuse année et espère vous retrouver toujours aussi nombreux dans les trinquets et autour des frontons.

La nouvelle Equipe d’ESKU PILOTA telle que vous la retrouverez en 2018 :
Président d’Honneur : Jean Baptiste De Ezcurra
Président : Alain Dubois (Partenariats)
Vice-Présidents : Jean Noël Landabure (Relations Partenaires et EP Lagunak) et
Jacques Girr (Administration/Secrétariat)
Responsable Fronton : Jean-Louis Laduche et Jean Claude Darritchon
Trésorier : Jean Claude Darritchon
Secrétaire Adjointe : Gaxuxa Elhorga-Dargains
Membres du Comité : Yves Garat, Pierre Haïçaguerre, Mattin Eyherabide, Louis Lamarque, Martin De Ezcurra

Super Prestige 2017 : Ducassou reste le plus fort

Quelle belle finale de ce Super Prestige 2017… jouée ce dimanche 7 janvier 2018 au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de Port ! Le maitre des lieux, Edouard Mayté, avait de quoi être content : les galeries étaient garnies jusqu’au ciel, le mauvais temps hivernal n’avait pas  dissuadé les pelotazale venus nombreux en famille, les parieurs fidèles comptaient et recomptaient, les journalistes s’entassaient au tambour, le lever de rideau révéla une jeunesse conquérante – hommage à vous Niang/Luro/Larzabal/St Paul.
Ducassou fit du Ducassou c’est à dire contestant mais restant le plus fort et Ospital dont les progrès ces deux dernières années sont simplement époustouflants s’appuya sur un public acquis à sa cause pour pousser le txapeldun dans ses derniers retranchements… Une confirmation pour l’un, un nouveau pas vers une consécration proche pour l’autre. Battite était mal parti, son adversaire ayant mis la pression dès les premiers buts ciselés sur mesure. Il revint peu à peu et imposa sa force physique et sa vista à la fin (40 à 34). Mathieu, concentré au maximum, perdit quelques ttanto d’un rien : il était écrit que ce n’était pas encore son jour. Mais qu’on le sache, le sacre n’est plus très loin. Après avoir épinglé Larralde, il a failli marqué l’histoire hier au Garat. Une simple question de patience. Pas facile quand on a 24 ans.

Trophée biper saria : finale

Jouée au trinquet Xilar à Souraide (cause humidité à Espelette) devant un beau parterre de partenaires, parieurs et pelotazales du secteur. L’affiche Inchauspe – Bilbao contre Waltary – Palomes n’y étant pas étrangère…
Début en fanfare d’Inchauspe – Bilbao qui mènent 9 à 2 suite à une domination de Bilbao derrière et des attaques tranchantes d’Inchauspe. Puis 14 à 6 et une belle remontée et égalisations à 17 par des buts et filets directs dont Waltary a le secret.  Égalisations à 18, 20, 21 23 24 25 30 33 au bout d’1 heure de jeu.  Petite baisse de régime de Waltary et Palomes couplée d’un peu de réussite des vainqueurs : Inchauspe – Bilbao par 40 à 33. Le public s’est retiré satisfait d’une partie ponctuée de beaux échanges.

FINALE DU SUPER PRESTIGE : CE SERA DUCASSOU/OSPITAL

Les meilleurs du moment ont gagné dimanche à Saint-Jean-Pied-Port dans les demi-finales du Super Prestige devant une foule énorme pour le plus grand plaisir du maitre des lieux, Edouard Mayté. Ducassou n’a pas laissé la moindre chance à Guichandut, bizarrement absent de la cancha, comme tétanisé par l’enjeu et par le txapeldun 2017 (10/4, 20/6, 30/11 et 40/25). Peio le reconnaissait après la partie : la messe de Noel avait été vite dite et il avait oublié d’y participer dignement. Dans l’autre demi-finale, si l’équilibre a été plus respecté comme peut le laisser penser le score, le scénario nous a offert un belle pièce de théatre où le drame a couronné un petit prince batailleur face à un roi des canchas : Ospital a gagné contre Larralde mais que l’après-midi fut long pour nos deux champions (10/3, 20/11, 30/18 et 40/35) ! Le premier s’est échappé d’entrée de jeu passant de 3 partout à 11 à 3, écart que l’autre a essayé de combler en vain après cependant un baroud d’honneur digne de sa classe. Quelle remontée qui faillit destabiliser un Matthieu, sérieux et concentré comme un vieux lascar :  Mais Peio n’était pas assez rentré dans le jeu dès le début pour espérer l’emporter :  pourquoi avoir préféré placer au lieu de taper !?… Dimanche, les Peio avaient comme décidé involontairement de faire des cadeaux avant l’heure à leurs copains pelotaris. La première partie consacra le meilleur, la seconde réveilla les parieurs et révéla un Mathieu devenu vraiment grand. Rendez-vous le 7 janvier pour la finale Ducassou/Ospital dans ce temple de la pelote.