Nouvelle organisation et vœux pour 2018

L’année 2017 a été particulièrement riche en événements sportifs avec un nombre de parties disputées à un niveau jamais atteint à ce jour, montrant ainsi toute la vitalité et le
dynamisme de votre sport préféré.
Ce début d’année, une nouvelle organisation sera mise en place par ESKU PILOTA avec une Equipe qui conserve l’esprit et le but dans lesquels notre Association s’est engagéedepuis sa création tout en développant non seulement le nombre de parties et tournois du circuit Elite Pro, mais également en priorisant la détection de nouveaux jeunes joueurs pour leur assurer formation et perfectionnement. C’est cela l’avenir de la pelote à Main Nue et il faut que tous les acteurs de la discipline en soient non seulement convaincus mais qu’ils apportent à leur niveau la pierre à l’édifice…. 
C’est pourquoi ESKU PILOTA a besoin de Vous, Joueurs, Dirigeants, Clubs ou Associations Sportives, Partenaires Privés et Institutionnels. Pour cette nouvelle année nous comptons plus que jamais sur votre soutien pour que « Notre Pelote » brille encore plus dans le ciel du sport en Pays Basque !

L’Equipe d’ESKU PILOTA vous souhaite une bonne et heureuse année et espère vous retrouver toujours aussi nombreux dans les trinquets et autour des frontons.

La nouvelle Equipe d’ESKU PILOTA telle que vous la retrouverez en 2018 :
Président d’Honneur : Jean Baptiste De Ezcurra
Président : Alain Dubois (Partenariats)
Vice-Présidents : Jean Noël Landabure (Relations Partenaires et EP Lagunak) et
Jacques Girr (Administration/Secrétariat)
Responsable Fronton : Jean-Louis Laduche et Jean Claude Darritchon
Trésorier : Jean Claude Darritchon
Secrétaire Adjointe : Gaxuxa Elhorga-Dargains
Membres du Comité : Yves Garat, Pierre Haïçaguerre, Mattin Eyherabide, Louis Lamarque, Martin De Ezcurra

Super Prestige 2017 : Ducassou reste le plus fort

Quelle belle finale de ce Super Prestige 2017… jouée ce dimanche 7 janvier 2018 au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de Port ! Le maitre des lieux, Edouard Mayté, avait de quoi être content : les galeries étaient garnies jusqu’au ciel, le mauvais temps hivernal n’avait pas  dissuadé les pelotazale venus nombreux en famille, les parieurs fidèles comptaient et recomptaient, les journalistes s’entassaient au tambour, le lever de rideau révéla une jeunesse conquérante – hommage à vous Niang/Luro/Larzabal/St Paul.
Ducassou fit du Ducassou c’est à dire contestant mais restant le plus fort et Ospital dont les progrès ces deux dernières années sont simplement époustouflants s’appuya sur un public acquis à sa cause pour pousser le txapeldun dans ses derniers retranchements… Une confirmation pour l’un, un nouveau pas vers une consécration proche pour l’autre. Battite était mal parti, son adversaire ayant mis la pression dès les premiers buts ciselés sur mesure. Il revint peu à peu et imposa sa force physique et sa vista à la fin (40 à 34). Mathieu, concentré au maximum, perdit quelques ttanto d’un rien : il était écrit que ce n’était pas encore son jour. Mais qu’on le sache, le sacre n’est plus très loin. Après avoir épinglé Larralde, il a failli marqué l’histoire hier au Garat. Une simple question de patience. Pas facile quand on a 24 ans.

Trophée biper saria : finale

Jouée au trinquet Xilar à Souraide (cause humidité à Espelette) devant un beau parterre de partenaires, parieurs et pelotazales du secteur. L’affiche Inchauspe – Bilbao contre Waltary – Palomes n’y étant pas étrangère…
Début en fanfare d’Inchauspe – Bilbao qui mènent 9 à 2 suite à une domination de Bilbao derrière et des attaques tranchantes d’Inchauspe. Puis 14 à 6 et une belle remontée et égalisations à 17 par des buts et filets directs dont Waltary a le secret.  Égalisations à 18, 20, 21 23 24 25 30 33 au bout d’1 heure de jeu.  Petite baisse de régime de Waltary et Palomes couplée d’un peu de réussite des vainqueurs : Inchauspe – Bilbao par 40 à 33. Le public s’est retiré satisfait d’une partie ponctuée de beaux échanges.

FINALE DU SUPER PRESTIGE : CE SERA DUCASSOU/OSPITAL

Les meilleurs du moment ont gagné dimanche à Saint-Jean-Pied-Port dans les demi-finales du Super Prestige devant une foule énorme pour le plus grand plaisir du maitre des lieux, Edouard Mayté. Ducassou n’a pas laissé la moindre chance à Guichandut, bizarrement absent de la cancha, comme tétanisé par l’enjeu et par le txapeldun 2017 (10/4, 20/6, 30/11 et 40/25). Peio le reconnaissait après la partie : la messe de Noel avait été vite dite et il avait oublié d’y participer dignement. Dans l’autre demi-finale, si l’équilibre a été plus respecté comme peut le laisser penser le score, le scénario nous a offert un belle pièce de théatre où le drame a couronné un petit prince batailleur face à un roi des canchas : Ospital a gagné contre Larralde mais que l’après-midi fut long pour nos deux champions (10/3, 20/11, 30/18 et 40/35) ! Le premier s’est échappé d’entrée de jeu passant de 3 partout à 11 à 3, écart que l’autre a essayé de combler en vain après cependant un baroud d’honneur digne de sa classe. Quelle remontée qui faillit destabiliser un Matthieu, sérieux et concentré comme un vieux lascar :  Mais Peio n’était pas assez rentré dans le jeu dès le début pour espérer l’emporter :  pourquoi avoir préféré placer au lieu de taper !?… Dimanche, les Peio avaient comme décidé involontairement de faire des cadeaux avant l’heure à leurs copains pelotaris. La première partie consacra le meilleur, la seconde réveilla les parieurs et révéla un Mathieu devenu vraiment grand. Rendez-vous le 7 janvier pour la finale Ducassou/Ospital dans ce temple de la pelote.

DÉFI DE PRÉPARATION AU MODERNE

Esku Pilota a proposé hier deux parties de préparation au tête à tête, au trinquet Moderne de Bayonne, sous forme de défi. Le premier opposait Vincent Elgart à Baptiste Ducassou et Elgart devait toujours buter même si Ducassou marquait le point. L’Itsasuar avait tout de même le droit de choisir sa pelote lorsqu’il marquait le point. Il a réussi à relever le défi en l’emportant 40 à 37 mais a eu bien du mal à recoller au score après un bon démarrage d’Elgart (7-0). Il lui reste encore quelques détails à régler avant sa demi-finale dimanche prochain, au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de-Port, comptant pour le Super Prestige. Il sera opposé soit à Peio Guichandut, soit à Mikel Gonzalez.

La seconde partie était encore plus handicapante pour Peio Larralde. Ce dernier partait avec un retard de quinze points face à Alain Migueltorena. Il n’a pas réussi à remporter ce défi mais s’est tout de même bien battu et ne s’est incliné que de six petits points (40-34). En demi-finale du Super Prestige il affrontera soit Julien Etchegaray, soit Mathieu Ospital, à partir de 17h.

ESKU PILOTA SOUTIENT ATXIK MATHIEU

Esku Pilota s’est joint à l’association Atxik Mathieu, en soutien à Mathieu Larzabal, ce samedi 9 décembre à l’occasion de la soirée pelote organisée au mur à gauche Atharri à Itxassou. Un chèque a été remis à l’association entre les deux parties.

La première partie opposait les légendes Carricart-Oçafrain à Muscarditz-Dermit. Ces derniers se sont imposés 40-32 en ayant mené quasiment tout au long de la partie. L’autre partie opposait Larralde-Iturbe (remplaçait Bixintxo Bilbao initialement prévu) à Gonzalez-Ducassou. L’Itsasuar n’a pas réussi à s’imposer chez lui. Malgré une égalisation en fin de partie à 33 partout qui aurait pu les relancer, Gonzalez et Ducassou n’ont pas réussi à l’emporter ce samedi. Larralde et Iturbe ont été plus costauds et se sont imposés 40-34.

La soirée a attiré un public nombreux qui a pu profiter de deux belles parties et une prestation des makhilari entre les deux rencontres.

UNE SOIRÉE POUR LES LAGUNAK

Comme chaque année depuis quatre ans, Esku Pilota organisait sa traditionnelle soirée pour les Lagunak qui nous soutiennent et qui permettent à l’association de continuer son travail de préservation et de développement de la pelote. Les meilleurs joueurs étaient présents ce samedi 2 décembre, au trinquet Haitz Pean d’Anglet. Ospital-Ducassou et Waltary (remplaçait Larralde) – Guichandut avaient été choisis pour la deuxième partie de soirée.

Waltary et Guichandut ont rapidement pris l’avantage sur Ospital et Ducassou. Mais dès le début de la partie, Mathieu Ospital a été blessé à la main. La partie continuait malgré tout son court et Ospital et Ducassou revenaient à un point de leurs adversaires (11-10). Mais Ospital ne pouvait plus jouer de la main droite et Baptiste Ducassou devait compenser en jouant quasiment toutes les pelotes. Alors qu’ils étaient menés 21-11, Mathieu Ospital et Baptiste Ducassou ont pris un temps de pause pour examiner la blessure de l’avant. Les organisateurs ont alors décidé de le mettre au repos et de continuer la soirée en tête à tête.

Waltary est resté sur le banc et Guichandut et Ducassou ont joué une nouvelle partie (en 20 points). Baptiste Ducassou ayant le but, il a d’abord pris l’avantage sur Guichandut. Pour une courte durée. Guichandut revenait à six partout puis faisait la course en tête (13-7). C’était sans compter sur la hargne de Baptiste Ducassou qui égalisait à 17 partout pour finalement s’imposer 20-17.

Après la partie, les trois meilleurs joueurs au classement Esku Pilota (Ducassou, Larralde, Ospital) ont été récompensés. Le public a ensuite pu déguster un buffet offert par les partenaires d’Esku Pilota : Oteiza, Pariès, Agour et les Vins de Vincent.

INCHAUSPÉ ET DUCASSOU INTRAITABLES FACE AUX LAMBERT

La finale du tournoi Eskulari de Villefranque aura tourné court pour les frères Lambert, opposés à Alexis Inchauspé et Baptiste Ducassou. Alors qu’ils avaient bien commencé la partie (4-0), ils se sont fait rapidement distancer par leurs adversaires qui n’ont rien lâché du début à la fin de la partie. Le score a été sévère pour les frères Lambert qui a la mi-partie étaient déjà menés 20-5.

Malgré des échanges bataillés, les frères Lambert n’arrivaient pas à trancher les points qui revenaient à Inchauspé et Ducassou. Les frères Lambert ne faisaient pas assez reculer l’arrière dans le trinquet pour espérer le déborder. Résultat des courses, le score a vite défilé (25-5 ; 30-6). Sur la fin, les frères Lambert sont un peu revenus grâce au but de Laurent Lambert et des points finis au pan coupé ou au xare. Mais cela n’aura pas suffi à inquiéter Inchauspé et Ducassou qui se sont finalement imposés 40-15.

Grâce à cette victoire, Baptiste Ducassou termine la saison avec neuf titres remportés, et finit pour la troisième année consécutive à la première place du classement Esku Pilota. Il recevra le prix de Txapeldun lors de la soirée Esku Pilota organisée le samedi 2 décembre prochain au trinquet Haitz Pean d’Anglet.

En lever de rideau, Bixente Çubiat s’est imposé 40-30 face à Pascal de Ezcurra. Après avoir été mené 11-4, il a réussi à égaliser à 18 partout pour finalement prendre vraiment l’avantage à 30-29 et le garder jusqu’à la fin. Victoire 40-30.

Interview de Baptiste Ducassou : 

Esku pilotaren sailkapena – Classement Esku Pilota – 26/11/2017

Sailkapen berria – Le nouveau classement.

Classement Elite Pro – 26 Novembre 2017

1 DUCASSOU 13900
2 LARRALDE 9300
3 OSPITAL 6700
4 GUICHANDUT 6100
5 AMULET 5850
6 WALTARY 5750
7 BILBAO 4700
8 BIELLE 4500
9 ELGART 4300
10 LAMBERT X 4250
11 PALOMES 3700
12 INCHAUSPE 3450
13 ETCHEGARAY 3100
14 MONCE 3100
15 DE EZCURRA 2950
16 LAMBERT L 2250
17 AGUIRRE 1500
18 BENESSE 1300
19 MIGUELTORENA 1100
20 DARMENDRAIL 1075
21 OLCOMENDY 950
22 LUCU 850
23 LASCANO 600
Le dernier pointage du classement de l’année 2017, le 25/11/2017
Après le tournoi de Villefranque
LES FRÈRES LAMBERT EN FINALE CONTRE INCHAUSPÉ-DUCASSOU

Les frères Lambert joueront la finale du tournoi de Villefranque face à Alexis Inchauspé et Baptiste Ducassou. Ils ont réussi à se défaire de Waltary et Guichandut en demi-finale ce samedi 18 novembre. Les deux équipes ont fait jeu égal jusqu’à la mi-partie (17-17) puis les frères Lambert ont pris le dessus sur Waltary et Guichandut. A l’arrière, Guichandut a été plus d’une fois pris de court par Ximun Lambert. Les deux frères ont réussi à garder l’avantage jusqu’à la fin de la partie, même quand Waltary et Guichandut sont revenus à un point (34-33). Les frères Lambert se sont imposés 40-34.

La seconde demi-finale aura tourné à l’avantage d’Inchauspé et Ducassou. D’entrée de jeu, ils ont creusé l’écart face à Mathieu Ospital et Bixintxo Bilbao (14-6). Une mauvaise entame de partie que ces derniers paieront sur la fin. Après une égalisation à 21 partout, ils ont pris l’avantage pour la première fois de la partie mais n’ont pas réussi à le garder jusqu’à la fin. Inchauspé et Ducassou sont revenus à 24 partout et sont restés devant au score jusqu’au bout. Ospital et Bilbao sont revenus à un point de leurs adversaires mais Ducassou a douché leurs espoirs d’égalisation en finissant le point au xare (29-27). A l’avant, Alexis Inchauspé a fait la différence au but (il en a inscrits douze). Victoire 40-31. La finale se jouera le 25 novembre prochain, à 18h.