PEIO GUICHANDUT S’IMPOSE DE JUSTESSE FACE À ANTTON AMULET

Peio Guichandut et Antton Amulet (groupe A) n’auront pas montré leur meilleur niveau de jeu ce vendredi 6 janvier à Arcangues. Guichandut le reconnaît lui-même (voir interview). Malgré tout, les deux pilotari se seront accrochés jusqu’au dernier point. Et c’est le cas de le dire. Le plus jeune des deux s’est imposé 40-39. Pourtant malmené en début de partie (6-0), Peio Guichandut a réussi à mettre une sacrée pression à Antton Amulet.

Chacun leur tour devant au score, Guichandut et Amulet ont égalisé à sept reprises pendant la partie (13-13 ; 25-25 ; 27-27 ; 29-29 ; 30-30 ; 33-33 ; 39-39). Une partie qui a finalement tourné à l’avantage de Peio Guichandut qui l’a emporté d’un cheveu. Bien réglé au but (il en a inscrits dix contre six pour Antton Amulet), Peio Guichandut a su garder son sang froid dans la dernière ligne droite. Alors qu’il était mené 39-35, il a réussi à égaliser puis l’emporter 40-39. Il peut toutefois dire merci à Antton Amulet qui a commis plusieurs fautes à des moments clés de la partie.

Au prochain tour, Peio Guichandut sera opposé au demi-finaliste de l’an dernier, Bixintxo Bilbao. Un adversaire d’un autre niveau face auquel il devra hausser son niveau de jeu s’il veut espérer l’emporter et se qualifier directement pour la liguilla où il retrouvera Peio Larralde.

Du côté du groupe B, c’est Julien Etchegaray qui s’est imposé 40-24, face à Grégory Aguirre. Pour sa première partie en Championnat de France Elite pro en individuel, Julien Etchegaray n’a pas eu à beaucoup batailler. Un peu bousculé dans la première dizaine où Grégory Aguirre a égalisé à 7 partout puis pris l’avantage jusqu’à 11 partout, Julien Etchegaray a ensuite imposé son jeu. Il a pu engranger des points facilement grâce à son but (il en aura inscrits onze contre cinq pour Grégory Aguirre). Au prochain tour, il retrouvera Laurent Lambert.

Interview de Peio Guichandut :