Super Prestige 2017 : Ducassou reste le plus fort

Quelle belle finale de ce Super Prestige 2017… jouée ce dimanche 7 janvier 2018 au trinquet Garat de Saint-Jean-Pied-de Port ! Le maitre des lieux, Edouard Mayté, avait de quoi être content : les galeries étaient garnies jusqu’au ciel, le mauvais temps hivernal n’avait pas  dissuadé les pelotazale venus nombreux en famille, les parieurs fidèles comptaient et recomptaient, les journalistes s’entassaient au tambour, le lever de rideau révéla une jeunesse conquérante – hommage à vous Niang/Luro/Larzabal/St Paul.
Ducassou fit du Ducassou c’est à dire contestant mais restant le plus fort et Ospital dont les progrès ces deux dernières années sont simplement époustouflants s’appuya sur un public acquis à sa cause pour pousser le txapeldun dans ses derniers retranchements… Une confirmation pour l’un, un nouveau pas vers une consécration proche pour l’autre. Battite était mal parti, son adversaire ayant mis la pression dès les premiers buts ciselés sur mesure. Il revint peu à peu et imposa sa force physique et sa vista à la fin (40 à 34). Mathieu, concentré au maximum, perdit quelques ttanto d’un rien : il était écrit que ce n’était pas encore son jour. Mais qu’on le sache, le sacre n’est plus très loin. Après avoir épinglé Larralde, il a failli marqué l’histoire hier au Garat. Une simple question de patience. Pas facile quand on a 24 ans.