DSC_1529L’EXPÉRIENCE ALLIÉE À LA JEUNESSE A GAGNÉ LE MASTERS DES FÊTES

Il n’y as pas eu de bataille comme celle que certains parieurs avaient imaginée. La solidité et l’expertise de Juan Martinez de Irujo a permis à Peio Larralde de s’exprimer pleinement aussi bien aux buts qu’aux volées opportunes qu’il ne s’est pas privé de frapper avec force et intelligence. D’autant que Waltary n’a pas réédité ses tirs d’arbalète de la demi-finale, se trouvant aussi mal en point quand il s’agissait de finir un ttantto ou même d’assurer un renvoi de but. Ducassou, un peu décontenancé, perdait confiance et avouait au tambour du fond : “La pelote m’échappe”. Victoire logique (40à 24) de la paire inédite imaginée par Jean-Marie Maillaro, maitre de cérémonie dans un Trinquet Moderne bourré (sans jeu de mots évidemment) et chauffé à blanc (et rouge) !               Hommage à Patrick de Ezcurra et Angelus ont ponctué cette belle matinée dont on se souviendra.

Quant à Peio Larralde qui ajoute un nouveau titre à son palmarès après celui de Champion de France 2015 en équipe, il fait un bond significatif au classement ETPM des pelotaris (voir en bas à droite), … classement toujours dominé par Battita Ducassou.

En lever de rideau, Peio Guchandut a battu avec autorité et sérieux Peio Ospital 40 à 25. La relève arrive.

Guchandut

L’INTERVIEW DE PEIO LARRALDE :

 

LA VIDEO DES 5 DERNIERS POINTS :

DSC_1574